L'instabilité de cheville

Posté par: L'équipe Kastine Dans: Pathologies Sur: Commentaire: 0 Frappé: 309

Que vous vous appeliez Paul Pogba ou non, si vos chevilles sont instables, il n’est malheureusement pas anormal que les entorses ponctuent votre vie. 

Afin d’améliorer cette situation qui n’est, heureusement, pas une fatalité, tentons d’abord d’en comprendre le mécanisme. 

 


Pourquoi le syndrome d’instabilité de cheville
apparaît et quand ?



L’instabilité chronique de cheville peut survenir après des entorses de cheville, de façon plus importante si elles sont non ou mal traitées.
Prenons l’exemple de l’entorse latérale de la cheville, la plus fréquente, elle est due à un mouvement forcé du pied vers l’intérieur et de la cheville vers l’extérieur (en varus dans notre jargon) qui crée un sur-étirement ligamentaire pouvant aller jusqu’à la rupture de ce dernier et/ou à l’arrachement osseux.



Comment réagir face à une entorse de cheville ?



3 réactions sont nécessaires après ce genre d’accident :

    1- Il faut consulter un médecin notamment si la cheville a craqué ou bleui, que l’appui est difficile (ce sont des signes de gravité) afin de grader précisément l’entorse et de définir un arrêt d’activité adapté à la gravité de la blessure. 
    2- Selon ce bilan, il faut glacer, surélever le pied, stabiliser la cheville par attelle et limiter les temps de marche.

    3- Il faut rééduquer la cheville. Il est important, après une récupération d’une bonne mobilité par un thérapeute, de « réveiller » le système proprioceptif. On nomme cette action : la Proprioception.


Mais qu’est-ce que c’est que le système proprioceptif ?

 

Le système proprioceptif est un ensemble de petits capteurs sensoriels situés dans nos tissus dont la mission est d’informer notre cerveau du positionnement de notre corps. 

Pour illustrer cela, reprenons notre ligament latéral.
Avant la blessure, ce ligament, qui est le frein primaire aux mouvements articulaires anormaux, a tenté de prévenir le cerveau de l’incident en cours, afin d’activer les freins secondaires que sont les tendons. Tout cela a pour but de replacer la cheville en bonne position par la contraction tendino-musculaire… Mais parfois ça va trop vite et trop fort, la réaction musculaire ordonnée par le cerveau pour retenir la cheville n’a donc pas le temps d’être contrôlée et l’entorse arrive, le ligament finit alors p
ar se rompre.
Après la phase d’immobilisation, ce ligament a cicatrisé ou non mais quoi qu’il en soit, à ce stade, il sera incapable de « prévenir » le cerveau en cas de mauvaise posture (pied sur un caillou ou sur le bord d’un trottoir).


En l’absence d’un réveil des capteurs sensoriels, le système endormi ne sera plus réactif, l’entorse se répètera à chaque obstacle et la cheville deviendra instable de façon chronique!


Le Kiné, le préparateur physique… et tous leurs exercices « maison » pourront vous permettre de rééduquer cette proprioception (boucle neurologique d’information permettant aux capteurs, au cerveau et aux muscles de s’accorder afin d’éviter la blessure) et de gainer à nouveau ces chevilles pour les rendre plus résistantes et efficaces. La confection des semelles orthopédiques peut aussi aider à corriger une désaxation de l’appui du talon au sol (arrière-pied) et limiter les sollicitations du plan ligamentaire et donc le travail proprioceptif.

 

En l’absence de cette stabilisation de cheville et avec ces mouvements exagérés vers l’extérieur à chaque balade sur le GR* (Grandes Randonnées = sentiers escarpés ), une distension ligamentaire va s’accentuer jusqu’à créer un véritable jeu dans l’articulation.
Ces petits mouvements parasites vont ainsi au fil de la vie créer un phénomène d’usure précoce de l’articulation appelée Arthrose.
Cette dernière douloureuse et enraidissante nous limite progressivement dans nos mouvements.

 

L’entorse de cheville et son instabilité éventuelle qui en découlent ne doivent plus être une fatalité pour la cheville. Si la cheville reste instable après un traitement bien conduit, il est important de consulter un chirurgien orthopédiste afin d’envisager une réparation ligamentaire. S’il existe une désaxation, une correction chirurgicale sera aussi réalisée. Cette chirurgie permettra de redonner une stabilité à la cheville et préviendra l’évolution de l’arthrose. Si la cheville a déjà quelques lésions cartilagineuses, la chirurgie ralentira tout de même la dégradation vers l’arthrose et redonnera une cheville dans laquelle on peut avoir confiance pour les activités. Au stade d’arthrose, la chirurgie imposera des gestes plus lourds comme le blocage articulaire ou la mise en place d’une prothèse de cheville. 

 

 

Que faire pour éviter d’en arriver là ?

 

Tout d’abord, de l’activité physique !

Il faut bouger pour se muscler, se gainer et réveiller son corps. 
Il faut un bon chaussage avec de bons maintiens en toutes circonstances (pendant l’activité, au travail et à la maison pour ne pas tout gâcher) car la position et la réaction des capteurs dépendent de la matière sur laquelle ils se posent.
Enfin il faut corriger l’éventuelle mauvaise position de votre pied. Comme nous l’avons dit, les déviations d’arrière-pied risquent d’aggraver les sollicitations ligamentaires, le travail proprioceptif et en conséquence, favoriser les entorses.
C’est alors le podologue qui pourra intervenir afin de vous rapprocher de votre position physiologique ou idéale, en vous fabriquant des semelles orthopédiques sur mesure. 

 



“ En conclusion, NE LAISSEZ PAS ÉVOLUER L'INSTABILITÉ DE CHEVILLE.

Mais peu importe la fréquence et la durée
de cette instabilité de cheville,
il y a toujours moyen d’améliorer la situation
 en vous accompagnant de bons praticiens,
de bonnes méthodes et chaussures adaptées,
car rappelez-vous que les pieds/chevilles sont la base de notre corps et nos chaussures sont donc
le 1er maillon de notre chaîne posturale !!! ”

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laissez votre commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

Nouveau compte S'inscrire